Moodle : comment mettre en place une évaluation avec l’outil Test

Le LMS Moodle dispose d’un outil qui vous permet de mettre en place des évaluations à l’aide d’une série de questions. Il s’agit de l’activité Test. Dans cet article, nous allons voir comment mettre en place une activité de ce type en quelques étapes :

    • Organiser la banque de questions 
    • Créer les questions 
    • Créer et paramétrer le test 
    • Alimenter le test avec des questions
    • Récupérer les résultats

1. Organisez la Banque de questions de votre cours

La banque de questions d’un cours est le lieu où sont stockées toutes les questions que vous pouvez créer. Cet espace est en somme le cagibi dans lequel vous emmagasinez vos produits dont vous vous servez pour préparer un repas. 🥘 🍽 

a) Accéder à la Banque de questions

On accède à la banque des questions via le menu de paramétrage d’un cours, en cliquant sur “Plus”, puis sur “Banque de questions” : 

Pour débuter, je vous conseille de n’utiliser que le menu “Questions” et “Catégories”. Dans un deuxième temps, et lorsque la situation actuelle changera (car cet article est écrit au moment de la plus grande crise sanitaire que la France ait connue – celle de la pandémie du Coronavirus…) je vais rédiger un autre article qui vous permettra de tirer un maximum de profit de cet outil. 

b) Organiser les catégories de questions

Pour ne pas vous y perdre, ce que je vous conseille c’est de préparer les catégories des questions avant même de commencer à créer des tests. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans le menu “Catégories” et de commencer à en créer. Mais avant cela, réfléchissez comment vous voulez organiser votre banque de questions : imaginez qu’elle fonctionne comme un frigo et dites-vous bien que vous n’allez pas mettre le beurre au congélateur (à moins de vouloir faire de la pâte feuilletée, ce qui est tout à fait possible, m’enfin…). 

Dans mon exemple, j’ai créé trois catégories : 

    • Articles
    • Pronoms
    • Verbes

En gros, je vais regrouper toutes les questions de ma banque en fonction de ces trois classes de mots. Vous remarquerez que la “Catégorie parente” de mes “sous-catégories” est la catégorie “Défaut pour BàS-JV” : cela signifie que je mets sur un pied d’égalité ces trois catégories de questions. 

2. Créez vos questions

Un LMS de type Moodle est livré avec une typologie de questions pré-installée. Cela dit, si votre usage et vos besoins pédagogiques le justifient, rien ne vous empêche de demander à l’administrateur de votre plateforme de vous installer d’autres types de questions. Sur la plateforme de l’Université Paul-Valéry – Montpellier 3 que j’utilise pour illustrer cet article, il y a au total 22 types de questions et un outil “consigne” :

Consigne :

Questions ouvertes (corrigées par l’enseignant) :

    • Composition (c’est la seule question à corriger par l’enseignant)

Questions fermées (autocorrectives) :

Pour des raisons pratiques, je ne vais pas détailler chaque type de question et ses possibilités pédagogiques. Pour cela, il vous appartient de cliquer sur leur nom et vous accéderez à la documentation qui vous expliquera la façon dont vous pouvez vous en servir. Bon nombre d’entre elles peut être utilisé en tant qu’exercices d’association/appariement, lacunaires, de repérage, de reformulation, de mise en ordre etc. D’ailleurs, à propos de pédagogie, je trouve cette page web extra :

http://formateur.eklablog.com/

Pour créer une question, cliquez sur le bouton “Créer une question” de l’onglet “Questions” et choisissez la catégorie dans laquelle vous allez l’enregistrer : 

 

ATTENTION : lors de la création d’une question, les champs précédés par un point d’interrogation sont obligatoires. Par ailleurs, vous devez vous assurer que la pénalité de chaque question doit être égale à zéro. Ce paramètre se trouve dans la partie “Tentatives multiples”, comme dans l’exemple suivant : 

3. Créez et paramétrez votre test

Eh bien, voilà ! Vous avez alimenté votre banque de questions, soit avec des questions autocorrectives, soit avec une question de type “Composition” (que vous devrez noter vous-même). Vous avez rangé vos questions dans des catégories et vous avez défini les objectifs de votre évaluation. Maintenant, regardons comment vous pouvez faire pour mettre en place un test : 

a) Création

Tout d’abord, activez le mode édition de votre espace du cours et rendez-vous dans la section dans laquelle vous voulez faire figurer le test, puis cliquez sur “Ajouter une activité ou une ressource” : 

b) Paramétrage de la durée et de la date d’ouverture/de fermeture

Lors de la création de l’activité test, il est très important de bien ajuster les paramètres de la section “Temps” : 

Le paramètre “Ouvrir ce test” indique à quel moment votre test sera ouvert aux étudiants. Comme pour un examen de table en temps limité, vous pouvez également paramétrer une durée avec le paramètre “Temps disponible”. Dans mon exemple, le temps imparti est de 60 minutes : lorsque ce temps est écoulé, le test est envoyé automatiquement. Vous pouvez également faire en sorte d’ouvrir votre test pendant un délai précis, auquel cas vous devez également spécifier le moment où Moodle va fermer votre test. 

c) Paramétrage de la note

La note d’un test est définie lors de la compilation des questions (voir la partie 4 de cet article). Si vous avez décidé de noter sur 20, vous pouvez tout simplement insérer 10 comme note moyenne (“Note pour passer”, c’est-à-dire réussir dans ce contexte).

Vous pouvez, également, définir combien de fois vos apprenants peuvent effectuer le test (“Nombre de tentatives autorisées”). Dans ce cas, le paramètre “Méthode d’évaluation” a toute son utilité car vous pouvez choisir comment vous allez calculer la note de votre apprenant (la plus haute, la moyenne de toutes les notes, la première ou la dernière tentative). 

d) Mise en page du test 

Pour ce paramètre, je vous recommande d’ajuster les valeurs comme suit : 

Cela signifie que toutes les questions du test seront sur une seule page, ce qui évite la confusion chez les étudiants. 

e) Comportement des questions, rétroaction (feedback) et options de relecture

Ce paramètre détermine comment votre étudiant va obtenir un corrigé de ses réponses au test. Je vous recommande le paramétrage suivant : 

Ce paramétrage va de pair avec le paramétrage “Options de relecture”. Pour loger tous les étudiants à la même enseigne en termes de correction et de communication des résultats, il est recommandé de définir une date de fermeture du test (voir point b ci-dessus). En définissant une date de fermeture du test, vous pourrez ajuster trois colonnes du paramétrage suivant : 

Vous remarquerez que la première colonne de ce paramètre est grisée. En effet, dans une situation d’évaluation sommative elle n’est pas pertinente et c’est pour cela que je ne vais pas consacrer du temps pour l’expliquer, mais j’y reviendrai dans un article ultérieur. 

f) Apparence et restrictions 

Concernant l’apparence (l’affichage de la fenêtre du test lorsqu’il est effectué par l’étudiant) et les restrictions, voici les paramètres que j’ai l’habitude d’utiliser :

Je peux, en effet, communiquer une clef à mes étudiants pour qu’ils accèdent au test de manière exclusive, saisir une adresse IP (ce qui n’est pas pertinent pour une évaluation à distance, donc laissez cette partie vide) ou, éventuellement, désactiver le copier-coller en imposant à l’étudiant d’ouvrir le test dans une nouvelle fenêtre. C’est à vous de voir! 

g) Feedback global

Cette case est utilisée pour fournir un commentaire sur la réussite ou la non-réussite du test. Vous pouvez, selon votre barème, définir des limites de note dans les cases appropriées et faire un commentaire à vos étudiants :

Si, en revanche, vous préférez fournir un fichier PDF comme corrigé du test après sa fermeture, c’est tout à fait possible. Là aussi c’est à vous de voir! 😊

ATTENTION : La plupart des paramètres ci-dessus est facultative – seuls les paramètres signalés par une pastille rouge avec un point d’interrogation sont obligatoires et seule votre intention pédagogique compte. C’est pour cela qu’il est primordial de la définir avant de vous servir de cet outil. 

4. Alimentez votre test avec des questions

Vous arrivez à la dernière étape de la mise en place de votre test. En effet, vous avez construit votre banque de questions, vous avez créé et paramétré votre test et il est temps de le compiler et d’y rajouter des questions.

Une fois que vous avez enregistré et paramétré votre activité, Moodle va vous afficher la page suivante : 

Cliquez sur “Modifier le test”. Dans la page qui suit cliquez sur “Ajouter”, puis sur “+ de la banque de questions” :

Une fenêtre surgissante va apparaître, ce qui vous permettra de sélectionner les questions que vous voudrez ajouter au test : 

Lorsque vous aurez sélectionné les questions à rajouter à votre test, vous devez saisir la note maximale (20/20) en haut, à droite de la fenêtre. A la fin, cliquez sur le bouton “Enregistrer”. Comme pour un examen classique avec des questions de cours, vous pouvez niveler la valeur des questions. Voici deux cas de figure : 

a) Questions à valeurs égales

Dans ce cas, toutes les 5 questions (puisque nous avons une consigne qui n’a aucune valeur) valent 4 points. La somme de ces questions est 20, ce qui représente la note maximale de ce test et les points sont équitablement répartis entre les questions. 

b) Questions à valeurs inégales

Dans ce cas de figure, vous remarquerez que les deux dernières questions ont une valeur plus grande – le double de la valeur des trois premières. Moodle pondère automatiquement la note, mais pour que la pondération s’effectue de la meilleure des manières il vous est nécessaire de veiller à ce que la note maximale du test (en haut, à droite) soit toujours 20. 

5. Récupérez les résultats du test

Pour récupérer les résultats du test, il vous suffit de vous rendre dans la partie “Notes” de votre cours :


 

Cette manière est l’une des nombreuses manières de mettre en place un test autocorrectif sur Moodle avec la typologie des questions existantes. Lorsque le temps nous le permettra, je reviendrai vers vous avec d’autres billets sur les pratiques pédagogiques avec le numérique, notamment pour l’enseignement des langues. D’ici là, portez-vous bien, restez chez vous et faites attention à vous et à vos proches! 



Citer ce billet
Jovan Kostov (2020, 20 mars). Moodle : comment mettre en place une évaluation avec l’outil Test. NumeLang. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sgpe

Auteur/autrice : Jovan Kostov

Maître de conférences en linguistique et didactique des langues Université Paul-Valéry Montpellier 3

2 réflexions sur « Moodle : comment mettre en place une évaluation avec l’outil Test »

  1. J’ai preparé des questions avec des reponses (Moodle/Test)
    Comment voir la “bonne reponse”, en meme temps que le resultat donné par l’etudiant,
    lors de l’etape de correction d’un test. ?
    Merci par avance

    1. Bonjour,
      C’est décrit dans la procédure de récupération des résultats: vous aurez systématiquement les bonnes réponses et les réponses données par les étudiants.
      Bien à vous,
      JK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search